View Single Post
  #7885  
Old Posted Jul 30, 2015, 1:35 AM
digitboy's Avatar
digitboy digitboy is offline
digital b0y
 
Join Date: Aug 2003
Location: Rimouski
Posts: 3,306
Le dossier de la vente de Place Cooprix piétine

Nous ne sommes pas sorti du bois dans ce dossier mes amis :

Article tiré de L'Avantage :

Quote:
Un litige entre deux propriétaires immobiliers de Montréal affecte le dossier de la vente de l'ancien centre commercial Place Cooprix, pratiquement laissé à l'abandon depuis cinq ans.

L'Avantage a appris que le conflit concerne le partage du stationnement entre le propriétaire de l'édifice à bureau Le Séjour et celui de Place Cooprix. La controverse implique deux hommes d'affaires de Montréal qui se connaissent bien et n'en sont pas à leurs premiers démêlés, selon nos sources. L'affaire a dégénéré ces dernières semaines, au point où un des deux propriétaires a ordonné la pose de blocs de ciment pour départager ce qu'il considère être la partie qui lui appartient. Il a cependant dû en retirer une partie, pour éviter que le conflit ne dégénère encore davantage. « Un vrai panier de crabes» confie une source.

Le journal a aussi obtenu l'identité des deux propriétaires, un élément d'information qui peut sembler anodin mais qui était méconnu jusqu'ici, du grand public mais aussi de bien des intervenants économiques locaux. Le propriétaire de Place Cooprix (Centre commercial Rimouski inc) est le fonds immobilier Steckmar, dont le président est Arthur Steckler, qui en a fait l'acquisition de l'ancienne Coopérative des consommateurs de Rimouski en 2007. L’édifice du Séjour appartient au Groupe hôtelier et immobilier Tidan, dont Jack Sofer est le principal actionnaire. Cette transaction remonte probablement à avant 2007, car le litige existait déjà avant l’achat de Place Cooprix par Steckmar.

Deux autres éléments viennent compliquer les choses. D'abord, la valeur estimée et demandée de Place Cooprix depuis Montréal n'est pas nécessairement celle du marché local et régional. Secundo, un acheteur pourrait être tenté par le terrain seulement (d'environ 160 000 pieds carrés), mais il faudrait, en même temps qu'il demanderait le permis, présenter un projet de remplacement. Vérification faite auprès du responsable des permis et inspection de Rimouski, Jean Charest, aucune demande n'a encore été formulée.

Source : http://www.lavantage.qc.ca/Actualite...prix-pietine/1
__________________
immobilism :

a political policy characterized by inertia and antipathy to change
Reply With Quote