HomeDiagramsDatabaseMapsForum
     

Go Back   SkyscraperPage Forum > Regional Sections > Canada > Québec

Reply

 
Thread Tools Display Modes
     
     
  #641  
Old Posted Dec 12, 2018, 2:21 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 327
Ragueneau met la table à un nouveau parc de maisons mobiles



Ragueneau poursuit les démarches pour développer un nouveau parc de maisons mobiles. D’une capacité de 10 terrains, il sera situé dans le centre du village, à deux pas de la rue des Loisirs, de l’école Sainte-Marie et du centre communautaire Édouard-Jean.

La Société de développement de Ragueneau pilote le dossier. Selon son porte-parole, Médérick Gagnon, le projet est dans l’air depuis quelques années puisque la topographie de l’actuel parc de maisons mobiles, créé au début des années 90 avec le développement de la rue des Lupins, ne permet pas son agrandissement.

Pourtant, la demande est là. Bon an mal an, quelques citoyens expriment leur souhait d’avoir accès à un terrain pour installer une maison mobile, mais en vain.

La nouvelle rue sera située perpendiculaire à la rue des Loisirs, dans le cœur du village. Les travaux de développement sont prévus en 2019 afin que de premiers terrains soient disponibles dès l’été.

Les terrains seront de grandes dimensions. Leur superficie atteindra 12 000 pieds carrés, ce qui est environ trois fois plus que la moyenne des terrains de maisons mobiles à Baie-Comeau. M. Gagnon précise que cela donnera une liberté et une intimité aux propriétaires, ce qui n’est pas nécessairement le cas dans les parcs traditionnels.

Des démarches sont en cours afin d’intéresser un fabricant de maisons mobiles à être partenaire dans le projet, de manière à assurer des prix avantageux aux propriétaires qui opteront pour une maison mobile neuve. « Ceci permettra aux gens d’avoir une maison abordable, neuve, garantie et sans surprise », souligne M. Gagnon, tout en notant que les personnes déjà propriétaires d’une maison mobile pourront toutefois s’installer dans le nouveau parc.

https://www.lemanic.ca/ragueneau-met...isons-mobiles/
Reply With Quote
     
     
  #642  
Old Posted Dec 12, 2018, 2:24 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 327
Mason Graphite : le coût du projet en hausse



Mason Graphite vient de publier la mise à jour de son étude de faisabilité et de l’analyse économique de sa mine de graphite du lac Guéret et de son éventuelle usine de traitement de Baie-Comeau. S’il faut en croire les chiffres publiés, le projet serait encore bien rentable, même s’il en coûtera plus cher pour le réaliser.

« On croit évidemment que le projet est toujours pertinent », a confié le vice-président exécutif et chef de la direction financière de l’entreprise, Luc Veilleux. « Comme on cogne présentement à plusieurs portes pour finaliser notre financement, on avait besoin des données les plus récentes, d’où cette mise à jour de l’étude de faisabilité, qui date de 2015. »

Mason a déjà entrepris le déboisement du site de la mine, située à environ 300 kilomètres au nord de Baie-Comeau, et cette étape devrait se terminer dans les prochains jours. La compagnie a aussi complété autour de 60 % des travaux d’ingénierie détaillée du projet, a assuré M. Veilleux.

La mise à jour démontre également la rentabilité du projet. Dans l’état actuel des choses, le prix de vente moyen d’un tonne de concentré de graphite est de 1 933 $, alors que le coût de production moyen de cette même tonne chez Mason serait de 484 $. On prévoit produire autour de 50 000 tonnes de concentré par année.

« Il y a quand même une bonne marge entre le prix de vente et les coûts de production », a lancé M. Veilleux lorsqu’interrogé sur la viabilité du projet advenant une chute du marché du graphite.

« On ne voit pas de pression à la baisse sur les prix. La demande est forte et il n’y a pas de nouvelle offre sur le marché », a-t-il ajouté en rappelant que la croissance du marché des batteries lithium-ion et, par la bande, celui des véhicules électriques, est plus que prometteur pour l’entreprise.

Coût du projet en hausse

La mise à jour de l’étude de faisabilité démontre aussi que le coût du projet a grimpé, passant de 200 à 258 M$. Luc Veilleux impute en grande partie cette hausse à l’inflation. Quant aux coûts annuels d’opération, ils sont estimés à 25,1 M$, dont 12,4 M$ pour les opérations du concentrateur de Baie-Comeau et 7,5 M$ pour le transport du minerai.

Cette mise à jour a également révélé que les ressources de la mine sont toujours estimées à 65,5 millions de tonnes, avec une teneur moyenne en graphite de 17,2 %.

Les efforts des dirigeants sont présentement concentrés sur la recherche de financement. Si cette étape fonctionne comme prévu, la construction du concentrateur de Baie-Comeau débuterait au début du printemps 2019, mais cette date n’est pas coulée dans le béton car « on est tributaires du financement », a conclu Luc Veilleux.

https://www.lemanic.ca/mason-graphit...jet-en-hausse/
Reply With Quote
     
     
  #643  
Old Posted Jan 7, 2019, 9:16 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 327
Décret de population 2019

Bonne année 2019!

Publiée dans la gazette officielle du Québec, le nouveau décret de population des municipalités du Québec de l'année 2019.

Voici ce qui en ressort pour la MRC de Manicouagan :

Baie-Comeau : 21 260 vs 21 174 en 2017
Pointe-Lebel : 1 879 vs 1 933 en 2017
Chute-aux-Outardes : 1 517 vs 1 531 en 2017
Ragueneau : 1 344 vs 1 364 en 2017
Pointe-aux-Outardes : 1 321 vs 1 306 en 2017
Baie-Trinité : 385 vs 426 en 2017
Franquelin : 304 vs 307 en 2017
Godbout : 257 vs 270 en 2017
Rivière-aux-Outardes : 84 vs 106 en 2017
Population totale : 28 351 vs 28 417 en 2017

http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/home.php
http://www2.publicationsduquebec.gou...file=69801.pdf
Reply With Quote
     
     
  #644  
Old Posted Jan 30, 2019, 1:35 AM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 327
Ventes et prix à la hausse – Le marché immobilier se rapproche de l’équilibre

Après cinq années léthargiques dans le marché immobilier de l’agglomération de Baie-Comeau, le vent tourne. Les prix se raffermissent, les ventes augmentent et les nouvelles inscriptions diminuent. Toutefois, pour atteindre un équilibre entre l’offre et la demande, du chemin reste à parcourir.

C’est ce que révèle le bilan 2018 produit par la Fédération des chambres immobilières du Québec et concernant le secteur résidentiel.

Au total, 219 propriétés ont été négociées en 2018 à Baie-Comeau, Pointe-Lebel, Chute-aux-Outardes, Pointe-aux-Outardes et Ragueneau. C’est une hausse annuelle de 8 %.

Pendant ce temps, le nombre de nouvelles inscriptions sur le marché a régressé de 12 % pour atteindre 375. À la fin de la dernière année, 227 maisons étaient toujours à vendre, un recul de 6 % par rapport à l’année précédente.

Économiste la Fédération des chambres immobilières du Québec, Yannick Desnoyers voit comme une bonne nouvelle les conditions du marché en 2018. L’écoulement de l’inventaire, dit-il, a diminué de deux mois pour se fixer à 12 mois. Oui, il s’agit toujours d’un marché d’acheteur, mais on se rapproche de l’équilibre, qui joue entre 8 et 10 mois.

Ça s’améliore
« À 12 mois, ce n’est pas un marché équilibré, mais ce n’est pas catastrophique non plus. Il y a des régions à 18, 20 et 22 mois », précise l’économiste, en ajoutant qu’il est clair que dans certains coins du Québec, le marché est plus à l’avantage des acheteurs.

Tranquillement, les choses semblent donc vouloir se replacer à Baie-Comeau et les environs. « La bonne nouvelle, c’est que c’est la première fois que l’écoulement de l’inventaire diminue depuis 2013 », ne manque pas de rappeler M. Desnoyers.

Précisons qu’en 2012, on parlait de six mois d’inventaire. D’ailleurs, de 2004 à 2014, l’équilibre a marqué le marché immobilier.

Et les prix
Le rapport entre l’offre et la demande a un grand impact sur les prix de vente. Ainsi, le sommet historique du prix médian (50 % des propriétés à un prix inférieur et 50 % à un prix supérieur) date de 2013 avec 156 750 $. Depuis, il a perdu 14 % pour se fixer à 135 500 $. Malgré tout, il a tout de même gagné 4 % en 2018.

Le prix de vente moyen, lui, a bondi de 6 % pour atteindre 148 105 $. Les vendeurs ont dû patienter en moyenne 166 jours avant de conclure une transaction, soit 32 jours de plus qu’en 2017.

https://www.lemanic.ca/le-marche-imm...de-lequilibre/
Reply With Quote
     
     
  #645  
Old Posted May 12, 2019, 12:25 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 327
Démographie : population des villes de la Côte-Nord selon l'ISQ

On publiait dans la gazette officielle du Québec, en décembre 2018, le décret de population pour l'année 2019 de toutes les municipalités du Québec.
Après consultation et vérification des données, il est mentionné qu'il n'est pas recommandé de comparer les données d'année en année et avec raisons. Il existe des écarts importants et parfois discutables.
Récemment, l'ISQ (Institut de la statistique du Québec) publiait les données et les analyses sur le nombre d'habitants officiel, en date du 1er juillet 2018, de toutes les municipalités du Québec. Cette fois-ci, c'est la bonne, puisque les données se comparent et ont une suite logique.

Sans plus tarder, voici les résultats de 2018 comparés à 2017 pour les municipalités de la Manicouagan et des autres grandes municipalités de la Côte-Nord :

Baie-Comeau : 21 195 (2018) vs 21 441 (2017) - 246 habitants (-1,15%)
Pointe-Lebel : 1 888 (2018) vs 1 899 (2017) - 11 habitants (-0,58%)
Chute-aux-Outardes : 1 506 (2018) vs 1 528 (2017) - 22 habitants (-1,44%)
Ragueneau : 1 322 (2018) vs 1 342 (2017) - 20 habitants (-1,49%)
Pointe-aux-Outardes : 1 326 (2018) vs 1 343 (2017) - 17 habitants (-1,27%)

Sept-îles : 25 255 (2018) vs 25 269 (2017) - 14 habitants (-0,06%)
Port-Cartier : 6 629 (2018) vs 6 671 (2017) - 42 habitants (-0,63%)
Havre-St-Pierre : 3 387 (2018) vs 3 412 (2017) - 25 habitants (-0,73%)
Forestville : 2 971 (2018) vs 3 038 (2017) - 67 habitants (-2,21%)

http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiq...ure/index.html
Reply With Quote
     
     
  #646  
Old Posted May 18, 2019, 9:15 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 327
Mise à jour, Développement Av. Fraser

1 an plus tard après l'annonce du prolongement de l'avenue Fraser dans le secteur Marquette de Baie-Comeau, les travaux de dynamitage ont bel et bien eu lieu. Par contre, aucune construction n'a levé de terre malgré les 3 premiers terrains vendus en 2018.
Voici quelques photos du site exceptionnel prises aujourd'hui :

Vue sur l'avenue Fraser, vers l'Ouest


Vue sur l'avenue Fraser, vers l'Est


Vue à l'est, ''close-up'' sur l'horizon


Vue vers le sud



Quote:
Originally Posted by lesouverain View Post


Onze ans après avoir réalisé le développement de cinq terrains sur l’avenue Fraser à Baie-Comeau, l’entrepreneur général Boby Miller lance un nouveau projet d’expansion qui, à terme, représentera l’ajout de 34 nouveaux terrains, dont plusieurs avec une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent.

Les travaux de dynamitage sont commencés depuis la semaine dernière. Trois phases d’expansion sont prévues. Le promoteur investit 400 000 $ dans le développement des 11 terrains de la première phase. Dès qu’un certain nombre de lots aura été vendu, la deuxième sera lancée et la même chose pour la troisième.

Les 11 premiers terrains seront prêts à leur mise en vente d’ici un mois, estime M. Miller. Selon lui, déjà trois ont déjà trouvé preneurs et des acomptes ont été versés.

« Il y a un marché. J’ai plusieurs noms de personnes intéressées. La vue sur le fleuve, plusieurs personnes recherchent ça », indique le promoteur. Il ne manque pas de souligner qu’à Baie-Comeau, les terrains offrant un tel panorama sont une denrée rare.

M. Miller travaille à son projet depuis deux ans. Dans un premier temps, il a fait l’acquisition d’un lot auprès de la MRC de Manicouagan. Il a ensuite obtenu un permis de la Ville de Baie-Comeau. L’obtention des autorisations environnementales a nécessité un an et demi de démarches. Finalement, la municipalité a accordé son aval définitif au projet sur présentation des plans et devis.

Pointe St-Gilles
Les habitués du Boisé de la Pointe St-Gilles, un site reconnu depuis 2008 comme une réserve naturelle en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel, n’ont aucune inquiétude à avoir, même si le développement résidentiel se situe tout près. « Ça se trouve à surplomber la Pointe St-Gilles », souligne le promoteur.

La configuration du prolongement de l’avenue Fraser prévoit une sorte de loupe sur le plateau de la zone ciblée. « La Pointe St-Gilles est vraiment en bas de ce plateau-là. Les gens qui vont se construire là vont avoir un accès au secteur », précise M. Miller, tout en notant la vue incroyable qui y sera offerte.



http://www.lemanic.ca/un-promoteur-s...avenue-fraser/

Last edited by lesouverain; May 19, 2019 at 1:17 PM.
Reply With Quote
     
     
  #647  
Old Posted May 19, 2019, 1:35 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 327
À compter de la fin octobre – La Banque Nationale regroupera ses services



La Banque Nationale s’apprête à investir 1,3 M$ dans le regroupement de ses services financiers à Baie-Comeau à compter du 28 octobre.

Les succursales de la rue De Puyjalon et du boulevard La Salle ainsi que celle de la Financière Banque Nationale ne feront bientôt plus qu’une dans une toute nouvelle succursale, qui installera ses pénates au Centre Manicouagan, à proximité du supermarché Maxi.

L’investissement financier ira à l’aménagement de la succursale à l’image du plus récent concept technologique de l’institution au Québec. Deux guichets automatiques y seront installés. Ils seront accessibles de l’intérieur du centre commercial pendant les heures d’ouverture, mais 24 heures par jour et 7 jours sur 7 de l’extérieur.

Par ce tournant majeur à Baie-Comeau, la Banque Nationale dit suivre le courant. « Ça reflète les changements d’habitudes de nos clients », explique Jean-François Cadieux, directeur principal aux affaires publiques. Il fait référence à l’utilisation de plus en plus marquée des services mobiles et par Internet pour les opérations courantes.

Au Centre Manicouagan, la Banque Nationale axera ses activités sur les services-conseils, même si les opérations au comptoir seront disponibles.

« On essaie vraiment de suivre les habitudes de nos clients», ajoute M. Cadieux, tout en notant que le service aux entreprises sera aussi présent dans la nouvelle succursale.

Le regroupement n’entraînera aucune perte d’emploi. Selon le porte-parole, les 20 employés de la Banque Nationale à Baie-Comeau seront à l’œuvre dans la future succursale.

Secteur Marquette
La Banque Nationale, qui est locataire de l’édifice qu’elle occupe dans le secteur Marquette, gardera une certaine présence par l’installation d’un guichet automatique à proximité de la succursale actuelle.

Dans le secteur Mingan, l’immeuble de la rue De Puyjalon, qui est sa propriété, sera mis en vente dans les prochains mois.

Quant à la Financière Banque Nationale, elle est locataire de ses locaux du Carrefour Baie-Comeau.

https://www.lemanic.ca/2019/05/15/la...a-baie-comeau/
Reply With Quote
     
     
  #648  
Old Posted May 19, 2019, 1:47 PM
lesouverain's Avatar
lesouverain lesouverain is offline
Registered User
 
Join Date: Aug 2013
Location: Montréal
Posts: 327
Mason achète officiellement son terrain

Mason Graphite est officiellement, depuis mardi, un citoyen corporatif. L’entreprise a officialisé l’acquisition d’un terrain de 73 hectares où elle prévoir ériger son concentrateur de minerai. Le grand patron de l’entreprise a aussi profité de son passage dans la région pour entretenir les gens d’affaires de l’état d’avancement du projet.

Le terrain se trouve dans le parc industriel Jean-Noël-Tessier, entre les deux secteurs de la municipalité. Il a été acquis au coût de 663 000 $. « C’est une journée exceptionnelle (…) On accueille un citoyen corporatif qu’on attendait depuis longtemps », a été la première réaction du maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, qui voit évidemment pour sa ville un nouveau contribuable et quelques dizaines de la centaine d’emplois prévus.

« C’est un processus qui, même si notre financement n’est pas totalement conclu, fait qu’on lance les démarches pour devenir un citoyen à part entière de cette communauté », a ajouté le président et chef de la direction de l’entreprise, Benoît Gascon, qui se dit confiant d’amorcer la construction de l’usine d’ici la fin de l’été.

Devant les convives de la Chambre de commerce de Manicouagan, M. Gascon a rappelé que les paramètres du projet demeurent les mêmes qu’à son lancement, en 2015, soit l’extraction de 52 000 tonnes de minerai par année de la mine du lac Guéret, soit 7 % des réserves sur 25 ans.

Le projet prévoit donner de l’emploi à 100 personnes, dont 32 chacun en usine et pour le transport. Il y aurait seulement neuf emplois reliés à l’exploitation de la mine, qui se trouve non loin de Manic-5.

Le coût total du projet est évalué à 258 M$, soit près de 60 M$ de plus que les coûts d’origine. Au 31 décembre, l’entreprise avait déjà investi 77 M$, notamment pour l’achat et l’expédition d’équipements spécialisés. Un total de 26 personnes travaille actuellement à temps plein sur le projet.

Benoît Gascon a aussi révélé que Mason Graphite œuvre fortement à valoriser les résidus qui proviendront du traitement du graphite, « afin de fabriquer des produits commercialisables pour favoriser l’économie circulaire ». La compagnie travaille d’ailleurs à créer avec ses résidus un géopolymère, qui pourrait remplacer le béton dans certaines conditions d’utilisation.

https://www.lemanic.ca/2019/05/14/ma...a-baie-comeau/

Voici un plan que j'ai dessiné démontrant l'emplacement du terrain acheté.
Reply With Quote
     
     
End
 
 
Reply

Go Back   SkyscraperPage Forum > Regional Sections > Canada > Québec
Forum Jump


Thread Tools
Display Modes

Forum Jump


All times are GMT. The time now is 7:53 AM.

     

Powered by vBulletin® Version 3.8.7
Copyright ©2000 - 2019, vBulletin Solutions, Inc.